Bravo les enfants !

Quelle fierté de voir le travail accompli par les enfants de deux classes de l’école Canto-Perdrix de Martigues… Et de voir l’une des propositions retenue pour représenter notre région dans la délibération finale… 
La première proposition se fixe pour objectif de « faire changer les mentalités sur l’égalité entre les femmes et les hommes ». Elle est le fruit d’une belle réflexion qui remonte à la Révolution française qui a « renversé le régime de la monarchie absolue et ses injustices ». « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits », proclame la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, mais « pourtant, les femmes semblent dès le départ exclues de ce concept », écrivent les enfants. Ils listent les différences de traitement au fil de l’histoire : droit de vote, programmes scolaires, compte en banque, salaires… Pour elles et pour eux (et je suis bien d’accord), « malgré certains progrès, des disparités subsistent et une prise de conscience de tous semble donc nécessaire pour essayer de changer les mentalités dès le plus jeune âge ».  Ils proposent donc d’aider les parents et les enseignants à lutter contre les stéréotypes. Ils imaginent la création d’un site internet dédié, avec des publicités et des films pour sensibiliser.
La deuxième proposition a pour but de « renforcer l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport ». Le constat est clair : « les sportives ne jouent pas dans les mêmes conditions que les sportives ». Comment expliquer que les stades les plus prestigieux soient  réservés aux hommes ? Comment expliquer que les écarts de salaires « alors que les performances sont équivalentes au niveau international » ? « Nous avons  aussi constaté que le sport diffusé à la télévision était le plus souvent des compétitions masculines » : « selon le CSA, le sport féminin à la télévision représentait 16 à 20% ». Et pourquoi ne pas favoriser la pratique mixte ? « Nous pensons que la mixité pourrait être un moyen de réduire les inégalités puisque hommes et femmes seraient dans la même équipe »…
C’est ça la politique. Et c’est à de nobles causes qu’elle doit s’employer. Et c’est une question majeure que celles des inégalités entre les femmes et les hommes, contre lesquelles nous devons nous mobiliser avec une énergie décuplée. 

Nos échanges avec les enfants avaient été d’une grande richesse et les questions me tombaient dessus en cascade. Même si une seule proposition a été retenue, c’est leur travail commun qui est récompensé. Parler si bien de l’égalité, être autant attaché à refuser les injustices, être aussi conscient de cette violence faite aux femmes et à travers elle à toute la société, voilà qui donne du coeur à l’ouvrage.

Pin It

La fabrique du commun

14 quai Général Leclerc, 

13500 Martigues

téléphone : 04 42 02 28 51

 

Dans votre ville un jeudi par mois sur rendez-vous 

  • Port-Saint-Louis du Rhône le 1er jeudi du mois de 15h30 à 17h Maison de services au public
  • Istres le 2ème jeudi du mois de 16h à 17h30 Hôtel de ville
  • Port de Bouc le 3ème jeudi du mois de 16h à 17h30 CC Elsa Triolet

 

La lettre d'information

 Inscription *                            (* information obligatoire)

Appuyer sur "Entré"