Retraites : QAG du 11 02 2020

"Ayez le courage de soumettre votre projet au peuple, puisque vous le croyez si génial et si bien ficelé, puisque vous le prétendez légitime. Ayez le courage de la démocratie. Ayez le courage du référendum!"

Des mesures d’urgence pour la santé et les hôpitaux

1200 médecins menacent aujourd’hui de démissionner de leurs fonctions administratives. Ils dénoncent le manque de moyens, de personnel, les mauvaises conditions de travail engendrées. Les lits continuent d’être fermés, les maternités de s’éloigner des futures mamans, les services sont toujours en grève, refusant de continuer à cautionner cette maltraitance institutionnelle qui leur est imposée ainsi qu’à leurs patients. 

Cela fait des mois que les personnels de l’hôpital public appellent une véritable action, un changement de paradigme fort du gouvernement, mais rien ne se passe. 

Cela des années que notre hôpital se meurt, résultat des pratiques d’austérité et de gestion entrepreneuriale imposée, et qu’avec mes collègues parlementaires communistes nous mobilisons aux côtés des agents, des usagers, des syndicats, des élus locaux contre la casse de l’hôpital public. 

Lors de ma dernière question au gouvernement sur ce sujet le 6 février à propos des politiques de réponses aux personnels hospitaliers en grève, j’ai demandé à la Ministre quelles étaient ses intentions en terme d’embauche, de formation, et de mesures de santé au travail des personnels hospitaliers. Les annonces du gouvernement sont insuffisantes et en décalage avec la réalité du terrain. 

Il est temps d’agir, nous avons des propositions. Nous avons déposé une proposition de loi portant mesures d’urgence pour la santé et les hôpitaux. Ces mesures sont applicables rapidement pour garantir des soins de qualité à nos concitoyennes et concitoyens et renforcer les capacités d’action du service public hospitalier et des EHPAD. 

 

Découvrir la proposition de loi 

PLAN D’URGENCE pour la santé, l’action sociale et l’hôpital public

 

Vite, des mesures d’urgence pour la santé et les hôpitaux from Pierre Dharreville on Vimeo.

 

 

Alerte scientifique sur les fongicides

Le 7 novembre 2019, une étude menée par des chercheurs du CNRS concluait que les SDHI, des fongicides communément utilisés bloquent l’activité de la SDH (succinate déshydrogénase), une enzyme clé de la chaine respiratoire. Le dysfonctionnement de cet enzyme est associé à différentes pathologies graves. Ces chercheurs et chercheuses estiment que les conditions des tests réglementaires actuels de toxicité masquent l’impact des SDHI. Pour l’heure, cela n’a pas entraîné de réaction des pouvoirs publics, et notamment de l’ANSES, à la hauteur des enjeux.

C’est pourquoi nous avons décidé d’interpeller Gérard Longuet et Cédric Villani, respectivement Président et vice-Président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) afin de permettre aux parlementaires de se saisir de ces questions, à l’intersection entre le politique et le scientifique.
Nous pensons que l’OPECST devrait se prononcer sur l’opportunité d’activer le principe de précaution.

Pierre Dharréville, Député des Bouches-du-Rhône
Pierre Laurent, Sénateur de Paris
 
 

Réforme des retraites - QAG du 21 janvier 2020

"La seule solution, c'est de retirer votre projet et d'engager une véritable discussion!"

La fabrique du commun

14 quai Général Leclerc, 

13500 Martigues

téléphone : 04 42 02 28 51

 

Dans votre ville un jeudi par mois sur rendez-vous 

  • Port-Saint-Louis du Rhône le 1er jeudi du mois de 15h30 à 17h Maison de services au public
  • Istres le 2ème jeudi du mois de 16h à 17h30 Hôtel de ville
  • Port de Bouc le 3ème jeudi du mois de 16h à 17h30 CC Elsa Triolet

 

La lettre d'information

 Inscription *                            (* information obligatoire)

 

Mentions légales

Mentions légales

Politique de confidentialité