Qualité de l'air : "Il faut une action puissante de l'État"

Lors de la séance des questions, Pierre Dharréville a, de nouveau demandé au gouvernement d'agir pour la qualité de l'air sur notre territoire. Après le flop de la COP25, je voudrais à nouveau porter les exigences populaires sur la qualité de l’air. Les alertes se multiplient, qui appellent une réaction puissante. Pour l’OMS, le taux de 20 microgrammes par mètre cube de particules fines ne devrait pas être dépassé. 85% de la population des Bouches-du-Rhône respire un air plus chargé, sans parler des particules ultrafines, ni de la nature de ces particules.
Il faut une action puissante de l'État !
Cela suppose d'engager un grand plan d’études scientifiques, d'investir dans les infrastructures ferroviaires marchandises et voyageurs et garantir la pérennité du triage de Miramas. Il faut conforter la santé au travail, notamment face au risque chimique, renforcer les normes d’émissions, les moyens de contrôle, les exigences envers les industriels mais aussi de se donner les moyens d’un grand incubateur public au service de la transition écologique industrielle afin de ne pas laisser les clefs à la finance.

 

vidéo de la question

 

La fabrique du commun

14 quai Général Leclerc, 

13500 Martigues

téléphone : 04 42 02 28 51

 

Dans votre ville un jeudi par mois sur rendez-vous 

  • Port-Saint-Louis du Rhône le 1er jeudi du mois de 15h30 à 17h Maison de services au public
  • Istres le 2ème jeudi du mois de 16h à 17h30 Hôtel de ville
  • Port de Bouc le 3ème jeudi du mois de 16h à 17h30 CC Elsa Triolet

 

La lettre d'information

 Inscription *                            (* information obligatoire)

 

Mentions légales

Mentions légales

Politique de confidentialité