Pollution : ArcelorMittal va-t-il étudier les propositions des salariés ?

Le 21 novembre dernier, le syndicat CGT du site ArcelorMittal de Fos sur Mer a organisé une réunion publique pour présenter ses propositions pour réduire l'impact sanitaire et environnemental de l'aciérie. A l'issue de cette réunion publique, Pierre Dharréville s'est engagé à proposer une commission d'enquêter parlementaire sur la pollution dans le territoire de la ZIP de Fos et de s'adresser à la direction du site de Fos sur Mer, absente à la réunion publique. Dans sa lettre du 29 novembre, il demande à Monsieur Bruno Ribo s'il compte étudier les propositions des salariés comme il l'a déclaré dans la presse. 

 

Monsieur le Directeur,

L'industrie est un élément incontournable dans l'aménagement de notre territoire et une force économique majeure génératrice d'emploi et d'activité dans notre territoire et dans le territoire national. Elle est un acteur incontournable qui a modulé notre paysage et conditionné l'aménagement de notre territoire comme la démographie des communes. En ce sens, elle occupe un rôle essentiel dans l'élaboration de perspectives d'avenir. Les populations expriment des attentes et des exigences à la hauteur de l'importance de l'industrie pour notre territoire. Elle veulent vivre et travailler avec une industrie performante, respectueuse de l’humain et de la planète.

Je partage leurs attentes. Je suis, en effet, de ceux qui refusent d'opposer le social, l'économique et l'environnemental. Pour cela, il est indispensable d’investir dans l’outil industriel pour la qualité, l’innovation et la recherche. C'est pour cela que j'ai répondu favorablement à l'invitation du syndicat CGT de votre établissement et que j'ai participé à la réunion publique qu'il a organisé le 21 novembre pour présenter ses propositions afin de continuer à produire de l'acier sur notre territoire tout en réduisant l'empreinte environnementale et le risque sanitaire pour les salarié et les populations.

Vous avez énoncé dans la presse, les efforts réalisés par votre établissement pour réduire l'impact de son activité sur l’environnement, la santé des salariés et celles des populations du territoire. Vous avez également déclaré être prêt à étudier les propositions qui pourraient améliorer encore.

Il m'apparaît que, à l'occasion d'un dialogue constructif, les cinq propositions du syndicat CGT pourraient être examinées et notamment celle qui concerne le traitement du CO2 par le projet bio-éthanol déjà à l'oeuvre sur le site de votre groupe à Gand (Belgique).

 

Martigues, le 29 novembre 2019

La fabrique du commun

14 quai Général Leclerc, 

13500 Martigues

téléphone : 04 42 02 28 51

 

Dans votre ville un jeudi par mois sur rendez-vous 

  • Port-Saint-Louis du Rhône le 1er jeudi du mois de 15h30 à 17h Maison de services au public
  • Istres le 2ème jeudi du mois de 16h à 17h30 Hôtel de ville
  • Port de Bouc le 3ème jeudi du mois de 16h à 17h30 CC Elsa Triolet

 

La lettre d'information

 Inscription *                            (* information obligatoire)

 

Mentions légales

Mentions légales

Politique de confidentialité